© Yalehealth/Pixabay/CC© Yalehealth/Pixabay/CC


Une grande part du travail domestique n’est aujourd’hui pas valorisée par nos indicateurs économiques. Reconnaître ce « travail » est un enjeu économique, politique et social.


Si les ménages déléguaient à des professionnels leurs tâches domestiques – du moins celles pour lesquelles il existe un substitut marchand –, le produit intérieur brut (Pib) augmenterait d’un tiers, soulignait en 2012 l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.