Labourage des rizières dans le delta du fleuve rouge ©Jean-Pierre Dalbéra / Flickr
Labourage des rizières dans le delta du fleuve rouge ©Jean-Pierre Dalbéra / Flickr



 

Au nord du Vietnam, le delta du fleuve rouge concentre plus de 20% de la population totale du pays. Un territoire encore très rural et qui fait moins de 10% de la superficie totale du pays. Malgré la transition démographique des années 1990, pourquoi cette population n'est pas plus urbanisée ? Pour Sylvie Fanchette, ce serait, avant tout, lié à des politiques très autoritaires.


Les régions rurales de très haute densité démographique (plus de 500 hab./km2) sont souvent considérées comme « surpeuplées[1] », soumises à de hauts risques environnementaux et sociaux du fait de la pression sur les ressources agricoles et sur le milieu. La théorie...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.