Rassemblement du mouvement United Democratic Front à Johannesburg ©UN PhotoRassemblement du mouvement United Democratic Front à Johannesburg ©UN Photo



 

La peur. Malgré ce sentiment répandu parmi les jeunes au Burundi, au Congo, au Gabon, au Togo ou au Tchad, ils se mobilisent pour résister à la captation du pouvoir par quelques-uns. Ce sentiment a une longue histoire. Et pourtant, face à la fragilité de bien des États en Afrique, d’où peut venir la démocratisation, sinon des mobilisations citoyennes ?


En Afrique, les luttes de démocratisation sont de plus en plus portées par des mouvements sociaux. Plus de vingt ans après l’espoir suscité par les « transitions démocratiques » des années 1990, le continent fait toujours face à la question de l’alternance démocratique. Les tentatives de réponses par des coups d’État, des conflits armés ou...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.