© Amen Allah Cheikh Amor, 2014© Amen Allah Cheikh Amor, 2014



 

Des baraques à bas coût faciles à installer, un voisinage constitué au gré des rencontres, une vie économique propre, une organisation sociale hiérarchisée… Une équipe de chercheurs a mené l’enquête dans plusieurs platz d’Île-de-France, ces bidonvilles habités par des Roms, pour restituer leur quotidien.


Résurgence contemporaine d’anciennes formes d’habiter, le bidonville rom s’inscrit au grand dam du pouvoir au sein des métropoles modernes. Ce bidonville, les Roms l’appellent le platz en utilisant, par un détour historique très Mittel Europa, le terme employé par les ashkénazes dans les années...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.