© Photothèque du Parlement européen© Photothèque du Parlement européen



 

Les crises écologiques et énergétiques interrogent les conditions d’existence matérielles de la démocratie, qui s’est longtemps perçue comme extérieure à la nature. Ces crises, cumulées avec les enjeux sociaux, obligent la démocratie à reformuler son projet politique, dans un délai de plus en plus réduit.


Les crises environnementales éclairent de manière inédite la profondeur des rapports entre milieux humains et milieux naturels, au point d’interroger les conditions mêmes de la poursuite du projet démocratique tel qu’il s’est institué depuis plusieurs siècles. La démocratie n’est pas simplement un mode d’organisation politique de la société...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.