Campagne pour les élections européennes 2014 © European Union 2013 - EP Konrad AdenauerCampagne pour les élections européennes 2014 © European Union 2013 - EP Konrad Adenauer



 

Pour la Commission, la démocratisation de l’Union européenne est un horizon lointain. Mais comment contenir le néolibéralisme sans légitimation populaire ? Pour Jürgen Habermas, seule une Union politique, fondée sur la solidarité, permettra de sortir du piège technocratique. L’Allemagne en détient les clés. Comprendra-t-elle qu’il y va de son intérêt, mais aussi de son devoir ?


L’Union européenne doit son existence aux efforts d’élites politiques qui savaient compter sur le consentement passif de leurs populations, somme toute plus ou moins indifférentes, aussi longtemps qu’elles pouvaient considérer l’Union comme étant dans leur intérêt économique. L’Union s’est d’abord légitimée aux yeux des citoyens par ses...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.