Logo du site

Pour un autre regard sur les migrations. Construire une gouvernance mondiale

Bertrand Badie, Rony Brauman, Emmanuel Decaux, Guillaume Devin et Catherine Wihtol de Wenden La Découverte, 2008, 126 p., 10 €

Répondant à une commande du ministère des Affaires étrangères, cinq chercheurs, après avoir auditionné 40 représentants des institutions internationales, des syndicats, du patronat, des Ong (françaises et internationales) et des experts reconnus, produisent un rapport clair, bref et suggestif, dont le soustitre indique l’axe principal : en raison de la croissance (actuelle et prévisible) des migrations et de leur forte diversification, toutes les stratégies d’endiguement sont vaines et contre-productives. L’idée d’une régulation n’est pas à abandonner, mais à transposer au niveau mondial : États, syndicats, entreprises et société civile doivent définir ensemble une politique facilitant la « bonne mobilité », souhaitée par la plus grande partie des migrants et favorable à l’économie. Pour aller dans ce sens, il faut commencer par écarter plusieurs idées reçues, dont cette étude démontre – après bien d’autres – qu’elles sont fausses : le développement économique des pays pauvres permettra d’enrayer les flux migratoires ; seule l’immigration de travail est utile ; « la fermeture des frontières et la coercition sont des réponses déplaisantes mais justifiées ». On attend avec intérêt les suites que le Quai d’Orsay envisage de donner à ce rapport !

Christian Mellon
8 juin 2009
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules