Logo du site

Le débat public : une expérience française de démocratie participative

Cécile Blatrix, Loïc Blondiaux, Jean-Michel Fourniau, Bertrand Hériard Dubreuil, Rémi Lefebvre et Martine Revel La Découverte, coll. Recherches, 2007, 412 p., 29,50 €

La procédure française du débat public est en place depuis la loi Barnier de 1995. L’ouvrage offert ici en constitue une précieuse évaluation, – non définitive, assurément. Chaque cas est particulier et chaque débat public entrepris est, a été, lui-même, l’occasion d’un « débat ». La procédure française n’est peut–être pas non plus adaptée à toute espèce de cas. Approche-t-on avec elle de la démocratie participative, tellement rêvée au temps de la dernière élection présidentielle? Ce n’en est qu’une partie ! Mais il n’y a pas lieu de se décourager, si l’alternative est bien celle de la seule expertise, dont on connaît aussi les limites. « Les élus, dit d’autre part le résumé de l’une des études ici rassemblées, ne sont pas les acteurs du débat les plus susceptible d’être affectés par les effets démocratisants du débat public… Ils campent souvent sur leurs positions et jouent marginalement le jeu du débat ». Ils sont assurément les agents d’une autre démocratie dont le mérite ne peut pas non plus être dénié. C’est toute la question de la participation démocratique, fort complexe dans les grandes organisations politiques qui est, non pas ouvert, mais alimenté par l’étude et l’évaluation du débat public français, dont nous avons ici un fort bon exemple.

Jean-Yves Calvez
13 juin 2007
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules