Logo du site

L'art de Perrot de décider en situations complexes

Étienne Perrot DDB, 2007, 290 p., 28 €

Il s’agit de l’économie, de l’entreprise, mais pas seulement d’elles. De toute la vie en vérité. La notion de risque est récurrente tout au cours de l’ouvrage, celle d’incertitude aussi, par voie de conséquence. Étienne Perrot introduit même à celle de « casuistique », qui n’est pas qu’une vieille lune. À vrai dire, cette discipline logique appliquée a été fort cultivée au Moyen Âge et à la Renaissance. Étienne Perrot prémunit contre maints pièges, habituellement cachés, créant la surprise. Au total, on s’aperçoit aussi qu la décision en situations complexes n’est nullement l’art de décomplexifier, en tout cas qu’elle ne s’y réduit pas, mais tout autant un « style personnel », « qui relève de l’art singulier du manager », finalement « une posture où se conjuguent intelligence et humilité ». Cela s’enseigne-t-il? Oui et non. Mais il faut dire oui d’abord, car c’est en faisant ici l’effort le plus exigeant de compréhension et d’intelligence que l’on en connaît mieux les limites et que l’on commence à être à même de les surmonter autrement. On sait déjà qu’elles doivent être comblées, ce qui est une étape très importante.

Jean-Yves Calvez
13 juin 2007
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules