Logo du site

Egalité et discriminations. Un essai de philosophie politique appliquée

Alain Renaut Seuil, 2007, 210 p., 19 €

Une idée fondamentale ici : si l’on veut reconnaître les sujets individuels, il faut se garder de se satisfaire des égalités de chances « tour de piste ». Où pratique-t-on le plus couramment ces dernières ? Dans nos universités dites « ouvertes », voire trop ouvertes ? Alain Renaut estime surtout qu’il manque dans les universités un certain nombre d’actions positives sans lesquelles la non-discrimination demeure en fait illusoire. Il invite aussi à rechercher des modalités d’action positive acceptables dans d’autres domaines de l’existence sociale, domaines où s’exercent des compétitions. Mais il faut bien avouer que le scolaire et l’universitaire sont parmi les domaines les plus délicats, les plus décisifs.

Jean-Yves Calvez
13 juin 2008
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules