Logo du site

L’économie en BD

Auriane Bui (illustratrice) et Jézabel Couppey-Soubeyran Casterman, 2020, 48 p., 12.90€

Comment expliquer l’économie à des enfants de 13 ans ? En BD, bien sûr, avec des protagonistes de leur âge. Zoé cherche un moyen d’aider sa mère, au chômage. Éliot est très riche et estime que c’est parce que son père a beaucoup travaillé. Anouar admire son cousin, qui a monté une start-up dans la fintech (la finance high-tech). À grand renfort de dessins ultra-lisibles, de définitions bien pensées et d’historiettes qui enrobent les concepts économiques, ce petit ouvrage s’attache à montrer que l’économie est partout, et que tous, nous y prenons part. Grâce aux métaphores lumineuses de la voisine, Madame Robinson, professeur d’économie à la retraite, les interrogations de cette bande d’adolescents sur les marchés financiers, le chômage, la mondialisation ou les prêts bancaires trouvent des premiers éléments d’explications. L’autrice ne cache pas sa sensibilité et ses convictions économiques : plusieurs pages évoquent les inégalités inhérentes au système actuel et les moyens mis en œuvre en France pour tenter de les combler. Une case révèle par exemple que le système de redistribution français (permis par l’impôt, les cotisations et les taxes) abaisse le taux de personnes vivant sous le seuil de pauvreté de 22 à 14 %. Si son point de vue s’affirme clairement in fine, l’autrice use du dialogue entre les collégiens pour souligner la complexité de la réalité, sans évincer les contre-arguments. Un livre qui constitue un bon point de départ pour soulever, avec les plus jeunes, les questions économiques. Ou pour soi-même asseoir ses convictions et construire son argumentaire !

Agathe Mellon
28 septembre 2020
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules