Logo du site

De quoi avons-nous peur ?

Jean Birnbaum (dir.) Folio essais, 2018, 272 p., 7,25 €

Ils sont seize : historiens, sociologues, philosophes, mais aussi artistes de cirque, de théâtre ou de cinéma. À l’occasion d’un « forum philo Le Monde Le Mans » en 2017, sous la direction de Jean Birnbaum, ils racontent ce que signifie la notion de peur pour eux comme pour le monde. L’approche est parfois théorique, souvent historicisée et parfois très abstraite, mais elle permet d’avoir un aperçu des thèses des auteurs dont les travaux tournent autour des catastrophes (Jean-Pierre Dupuy) ou de la violence (Marc Crépon). Les parties les plus évocatrices sont certainement celles qui abordent une perspective plus pratique et quotidienne, telle que la réflexion de Fragan Gehlker, circassien spécialiste de la corde lisse, pour qui la dimension physique et quotidienne de la peur est primordiale. L’apprivoiser est essentiel : sa non-maîtrise mène à la mort. En filigrane, le lecteur ne peut que se poser la question : alors que la peur s’est infusée dans notre quotidien depuis 2015, avec la violence des attentats, quelle part donner à ce ressenti, qu’il soit intime ou construit, pour mener nos vies avec sérénité ? Cet ouvrage a le mérite de soulever la polysémie de la peur, cette émotion que l’on connaît tous, tantôt moteur, facteur de mesure des risques, ou contrainte.

Alice Corbet
12 avril 2019
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules