Logo du site

Demain la Chine : démocratie ou dictature ?

Jean-Pierre Cabestan Gallimard, 2018, 288 p., 22 €

Une présentation bien documentée de l’État-Parti chinois, dont le régime politique apparaît comme un système en quête d’un double équilibre. Entre, d'une part, le besoin d’autoritarisme et la volonté de durer, et, d’autre part, le recours opportuniste à la tradition confucianiste et l’emprise totale du Parti communiste sur l’État, la société civile et les individus. Le point névralgique c'est bien la société civile qui, commençant à prendre conscience d’elle-même, se voit infiltrée et neutralisée par le Parti. Elle se tourne alors vers l’enrichissement personnel et la consommation, au détriment de toute culture démocratique. Le changement ne viendra pas davantage des élites en place, qu’elles soient politiques ou économiques, ni même des contre-élites. Mais peut-être, à très long terme, d’une conjonction partielle et imprévisible de certains de leurs éléments ? En attendant, tout à la fois autoritaire, impérial et modernisateur, le régime chinois s’installe dans la durée.

Sylvain Urfer
23 octobre 2018
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules