Logo du site

Plats d’existence. 54 recettes, 18 dîners pour inviter le monde à sa table

Nathalie Baschet, Elena Lasida et Florence Mourlon Les éd. de l’Atelier, 160 p., 2014, 25 €

Voici un livre de recettes qui, en plus de donner le goût d’un ailleurs plus ou moins lointain, donne le « goût de l’autre », en réalité si proche. Y sont réunis des menus de repas qui ont permis à des personnes de plus d’une quinzaine de nationalités de se retrouver le temps d’un dîner, dans la mairie du IVe arrondissement de Paris. Ni folkloriques ni exotiques, ces dîners, développés par Nathalie Baschet et des membres du Réseau chrétien – immigrés, se veulent à l’image de la société française. L’entrée et le dessert sont préparés par un Français, le plat principal par une personne étrangère (qui bénéficie, souvent, des cours de français de l’association ou de conseils juridiques pour régulariser sa situation). Lors de ces dîners du « Goût de l’autre » – le dernier jeudi de chaque moins –  mois, les convives français et étrangers se retrouvent à parité. Des portraits écrits et des photos des cuisiniers enrichissent l’ouvrage. L’on découvre ainsi les parcours et les combats de Latifa, de Kokoli, d’Alexandre, de Roy… Leur relation à la cuisine, leurs craintes, leurs espoirs, ce qui fait leur fierté ou donne un sens à leurs journées. Ainsi de Ishak, égyptien arrivé en France en 2003, qui lors d’une période de chômage a décidé de donner ses plaquettes pour se sentir utile. Ou de Guiya, qui a quitté la Chine. Passionné d’architecture, il rêve d’ouvrir un restaurant, une fois ses papiers obtenus. On regrettera que la photographie fasse une plus large part aux étals des marchés qu’aux personnes rencontrées. Mais les recettes du canard aux wontons, du japchaï coréen, du dolma et des crêpes farcies aux champignons sont autant d’invitations à quitter sa cuisine et ses habitudes pour s’ouvrir à la rencontre.

Aurore Chaillou
20 mai 2015
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules