Logo du site

Histoire de l'identification des personnes

Ilsen About et Vincent Denis La Découverte, 2010, 126 p., 9,50 €

Une synthèse serrée et informée de l’histoire de l’identification depuis le Moyen Âge jusqu’au XXIe siècle, en Europe. Il ne faut pas demander à cet ouvrage ce qu’il n’entend pas donner : une interprétation d’ensemble du phénomène. Certes, il est affirmé que les sociétés identifient les personnes en fonction de leurs présupposés les plus fondamentaux. Certes, il est possible de constater trois sortes d’identifications différentes : se faire reconnaître pour qui l’on est, faire valoir un sauf-conduit ou un laissez-passer, subir une stigmatisation, criminelle en particulier; deux modalités fondamentales : dans le face à face et à distance; cinq périodes : du XIe au XVe siècle, du XVe au XVIIIe, le XIXe à lui tout seul, de la fin du XIXe à la Seconde Guerre mondiale et enfin du milieu du XXe au début du XXIe siècle. Mais aucun recul philosophique ou politique n’est proposé. Ce n’est pas un défaut, mais une loi du genre.

Alain Cugno
16 fvrier 2011
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules