Logo du site

Vers un nouvel anticapitalisme. Pour une politique d’émancipation

Michel Vakaloulis, Jean-Marie Vincent et Pierre Zarka Le Félin, 2003, 184 p., 15 €

La critique du capitalisme est opportune, ses excès sont si souvent monumentaux aujourd’hui, la politique mondiale en dépend aussi gravement. Cette critique fait l’intérêt de ce livre. En même temps, les auteurs, encore très préoccupés de politique nationale, s’aperçoivent que les leviers d’action échappent de plus en plus à qui se tient dans une telle perspective. Je ne suis pas sûr alors que les conclusions pratiques soient à la mesure de cette prise de conscience (commencée). Il manque en outre, à ce qui est proposé comme une culture et une politique de rupture, une réflexion plus poussée sur la gestion du capital dans nos sociétés hautement capitalisées (il est difficile d’être suivi sans l’ébauche d’une politique de la propriété).

Jean-Yves Calvez
6 juin 2004
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules