Logo du site
© I-buycott
© I-buycott

I-buycott, une histoire de valeurs Contre-pouvoirs


Politiser la consommation en appelant au boycott de certains produits : l’association I-buycott s’appuie sur le collectif pour condamner certaines pratiques et appeler au changement. En gardant en tête les limites d’une telle pratique…


Cesser la consommation d’un produit pour promouvoir une cause extrinsèque aux qualités de ce produit : le boycott vise à combler les écueils des formes de mobilisation politique traditionnelles que des mouvements de protestation récents (comme les Gilets jaunes ou les actions pour le climat) ont mis en exergue. Le boycott offre une forme active de participation, d’action directe, une alternative permettant de sortir du rôle passif dans lequel sont enfermés les individus par un vote tous les cinq ans.

Un rapide coup d’œil en arrière montre que la pratique n’a rien de nouveau. On pense au boycott du sucre en provenance des colonies au XVIIIe siècle (en lien avec le mouvement abolitionniste) ou à l’une des premières campagnes de boycott de l’ère moderne contre Nestlé et la distribution de son lait infantile dans les pays en développement, dans les années 1970.

La résurgence récente du boycott en France, où la pratique est historiquement peu implantée, rappelle que la consommation moderne n’est en rien naturelle, mais qu’elle est le produit d’une politique culturelle visant à construire des individus consommateurs, aliénés par l’omniprésence des messages publicitaires d’une société de consommation. Jean Baudrillard, Herbert Marcuse… La critique est ancienne.

Aujourd’hui, de plus en plus d’organisations (associations, ONG, syndicats, partis politiques) appellent au boycott de produits. L’association I-buycott vise à accompagner les individus dans leur démarche d’appel au boycott de produits de certaines entreprises, en encadrant la formulation des griefs pour respecter les consignes légales (diffamation et discrimination proscrites), tout en donnant la possibilité aux entreprises de venir répondre sur le site Internet. Un vote des internautes, sur la base de ces réponses, permet d

Cet article est réservé aux abonné.e.s

vous pouvez l'acheter à l'unité ou par Dossier
Pour accéder à cet article :

Déjà abonné.e ?

M'identifier

Revue-Projet.com offre l'accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules