Money makes the world go round ©Linus Bohman / FlickrMoney makes the world go round ©Linus Bohman / Flickr



 

Sortir de l'aliénation par le salariat, dynamiter la société de croissance, pallier la disparition du travail, démanteler l'État-providence... Le revenu de base, ou allocation universelle, trouve autant de justifications que de partisans, à gauche comme à droite. Or, pour être pérenne, une institution doit être ancrée sur des principes solides.


Considérée il y a peu encore comme excentrique, l’idée d’allocation universelle[1] est aujourd’hui débattue partout, dans tous les pays, au sein de chaque famille idéologique. Une telle ascension mérite qu’on s’y attarde. Contrairement à ce qui s’écrit ici ou là, il...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.