Tarot © Paul Robertson / Flickr
Tarot © Paul Robertson / Flickr



 

À en croire l’Onu, la Terre comptera entre 7 et près de 17 milliards d’humains. Large fourchette ! Mais ces projections n’ont aucune valeur scientifique, explique Hervé Le Bras. Alors pourquoi les établir ? L’exercice est, en réalité, très politique… et révèle l’inscription de la démographie dans la vieille prétention religieuse à gérer l’avenir.

« De futuris contingentibus, non est determinata veritas » (Guicciardini, Ricordi)
La division de la population des Nations unies publie depuis 1963, tous les cinq ans, des projections des populations de toutes les nations du monde. La dernière mouture, datée de 2015, s’aventure jusqu’en 2100

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.