© George Hodan/Public domain pictures© George Hodan/Public domain pictures



 

Réticentes, au nom de la compétitivité, à toute règle décidée isolément par un pays, les multinationales font pourtant barrage aux traités internationaux qui accroîtraient leurs responsabilités. Résultat : une impunité généralisée et un défi qui reste entier pour les États comme pour l’Europe.


Le droit économique, qui favorise le libre échange, accompagne la mondialisation. L’Organisation mondiale du commerce a créé un organisme de règlement des différends pour en assurer l’effectivité. En revanche, il n’existe pas d’institution comparable pour faire appliquer le droit du travail, les conventions de lutte contre la corruption ou la...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.