Maldives, 2009 © niOS/Flickr/CCMaldives, 2009 © niOS/Flickr/CC



 

Le défi climatique appellerait des réponses collectives, mais il se pose dans une société d’individus marqués par le désir d’agir et de choisir pour eux-mêmes. Comment dépasser cette tension ? Peut-être en s’ouvrant à d’autres échelles d’action et de résultats, selon Antonin Pottier.


Sans attendre l’issue incertaine des négociations climatiques internationales, certains pays se sont engagés dans des actions de réduction d’émissions des gaz à effet de serre (GES). La France ambitionne ainsi de réaliser une transition écologique, grâce au passage d’une énergie fondée en partie sur les combustibles fossiles (charbon, pétrole,...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.