© Daniel Sancho/Flickr/CC© Daniel Sancho/Flickr/CC



 

Lire, corriger, expliquer, juger. Ces quatre piliers de l’enseignement induisent tout le reste. La technique numérique ne saurait s’y substituer. Elle suppose, en amont, d’avoir appris à réfléchir et à raisonner dans la temporalité. Sauf à renoncer à promouvoir la capacité de penser en chacun.


Nos politiques veulent doter les élèves de portables et de tablettes pour ne pas rater le coche du progrès. Une telle sollicitude est touchante ! Nous entrons peu à peu dans le XXIe siècle, celui du numérique. Est-ce une bonne manière de procéder pour « équiper » nos enfants pour leur vie future, favoriser leur développement...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.