Logo du site

Le triomphe de l’injustice Richesse, évasion fiscale et démocratie

Emmanuel Saez et Gabriel Zucman Seuil, 2020, 304 p., 22 €

Pour la première fois depuis plus d’un siècle, les milliardaires américains paient moins d’impôts, en proportion de leurs revenus, que chacun des autres groupes sociaux. Pourquoi ? Combinant récit historique, analyse économique et statistique scrupuleuse, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman, deux « Piketty’s boys » professeurs à Berkeley, analysent les choix, conscients ou inconscients, qui ont conduit au triomphe de cette injustice fiscale, une situation qui détruit la démocratie.

L’histoire fiscale américaine montre comment ce pays, à la pointe de la justice fiscale au milieu du XXe siècle, a totalement transformé sa tradition. Pour donner des signes favorables aux marchés financiers, la progressivité de l’impôt est supprimée en 1986 et remplacée par une « flat taxe de 28 % ». Les auteurs montrent comment cette suppression, alliée à la baisse de l’impôt sur les sociétés, expliquent la concentration énorme du revenu national aux États-Unis vers les ultras riches, accompagnée d’un extraordinaire système d’évasion fiscale. Pour les auteurs, cependant, il n’y a aucune fatalité – même si l’accroissement de la concurrence internationale semble exclure toute alternative. Des choix politiques peuvent retourner la tendance : Saez et Zucman proposent ainsi les modalités d’une refonte de la fiscalité pour le XXIe siècle.

Aujourd’hui, l’évolution en Europe comme en France est la même ; le grand mérite de cet ouvrage est d’avoir analysé au scalpel des milliers de documents qui étayent leur raisonnement. Leurs propositions conditionnent un renouveau démocratique.

Jean-François Mézières
22 février 2021
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules