Logo du site

Dynamiques territoriales, migratoires et (inter)culturelles contemporaines

Abdoul Hameth Ba L’Harmattan, 2019, 216 p., 24,50 €

L’auteur est docteur en géographie, enseignant-chercheur à l’université d’Évry-Paris Saclay. Ses travaux portent sur les migrations internationales et la recomposition des territoires. Bon connaisseur du bassin du fleuve Sénégal (au Mali, en Mauritanie et au Sénégal), ses enquêtes de terrain au Sénégal et en France se sont focalisées sur les processus de fabrication de territoires dans les pays d’accueil comme dans les pays de départ. Comment sont mises en relation, par le biais de la migration, des sociétés éloignées géographiquement et culturellement ? Comment les stratégies des acteurs multisitués provoquent-elles des évolutions des identités culturelles, voire permettent leur hybridation dans les métropoles ? Une première partie présente les terrains sur lesquels portent les enquêtes, ainsi que les concepts mis en œuvre. La seconde partie porte sur les dynamiques migratoires diasporiques, à travers la montée en puissance des associations de migrants et les coopérations de toutes formes mises en œuvre. La double inscription territoriale — faite d’ouverture et d’enracinement — des migrants développe la capacité d’utiliser les ressources de l’un et de l’autre territoire en fonction des stratégies et des opportunités. Enfin, la troisième partie étudie la question de la gouvernance et de la citoyenneté dans la perspective d’un développement durable. L’effet majeur tient à la mise en place de territorialités enchevêtrées, et partant, d’identités plurielles. Le style de l’auteur, parfois quelque peu alambiqué, ne rend pas toujours facile la compréhension de l’argumentation. De nombreux tableaux, cartes et figures sont par contre utiles et suggestifs.

Jean-Marie Carrière
2 mai 2020
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules