Logo du site

Vie bonne, vulnérabilité, commun(s) Schèmes anciens et usages contemporains

Sandrine Alexandre, Haud Guéguen et Olivier Renaut (dir.) Presses universitaires de Paris-Nanterre, 2019, 186 p., 15 €

« Si la tâche de la philologie est de mieux comprendre son époque à l’aide de l’Antiquité, c’est là une tâche éternelle » disait Nietzsche. Quel sens donner à la référence à l’Antiquité pour penser le présent ? Que signifie aujourd’hui une existence accomplie ou une « vie bonne » face aux situations de vulnérabilité auxquelles nous sommes confrontés et dans l’espace politique qui nous est commun ? L’ambition de cet ouvrage est de montrer comment ces deux questions sont intimement liées.

À travers la référence aux Anciens, il ne s’agit pas simplement d’approfondir l’histoire de la philosophie antique, mais bien de proposer une analyse critique et constructive du présent. En réactivant certains concepts essentiels, comme la vie bonne ou la vulnérabilité, le détour par l’Antiquité permet d’établir une éthique qui ne soit ni utilitariste ni déontologique. La référence à Aristote, en particulier, invite à redonner un sens à l’action humaine, face à l’utilitarisme conséquentialiste, et à réhabiliter une éthique de la vertu, parfois écartée par la prédominance de la déontologie kantienne.

Fruits d’un colloque organisé à l’Université de Paris-Nanterre, ces six articles, écrits par des spécialistes en philosophie ancienne et contemporaine, mettent ainsi en échos les philosophes de l’Antiquité  ̶  Platon, Aristote, les Stoïciens, les Cyniques – et des auteurs contemporains – Adorno, Agamben, Butler, Castoriadis, Foucault, Nussbaum… – qui ont eu recours aux Anciens dans une perspective éthique. Ce dialogue remet en lumière des réflexions chères aux Anciens sur les choix de vie, la vulnérabilité humaine, l’organisation politique et la répartition des biens communs. Il invite à approfondir les enjeux de justice au cœur des débats contemporains.

Cécile Ezvan
27 mars 2020
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules