Logo du site

Réinventer l’association
Contre la société du mépris

Jean-Louis Laville Descléee de Brouwer, 2019, 240 p., 16 €

Jean-Louis Laville travaille depuis de longues années sur les associations et leurs relations avec la démocratie mais aussi sur les solidarités et leurs expressions politiques. Il en présente ici une relecture historique et théorique, avec une perspective internationale (à travers des exemples venus surtout du Sud). Une belle bibliographie complète cet ouvrage ainsi qu’une préface de Michèle Riot-Sarcey sur l’actualité du passé et l’héritage lourd d’illusions et de mensonges. Mais il manque un index.

Après un retour à l’origine de « l’associationnisme » et l’invention de la solidarité démocratique, nous sommes conduits à travers les étapes historiques – utopies, philanthropies, communismes de l’Est, économie sociale et solidaire… –, et les occasions manquées. Une analyse fine est proposée des tournants économiques et politiques vers une marchandisation des services et l’invisibilisation des bénéficiaires dont est niée la capacité d’agir. Pourtant, peu à peu, reviennent sur le devant de la scène les initiatives et les mouvements sociaux, la co-construction d’une participation active des citoyens. L’auteur montre qu’il n’y a pas de crise de l’engagement mais plutôt un regain. En même temps, il souligne le rôle des associations économiques et non économiques, qui oscillent entre agir avec ou contre les pouvoirs publics. Celles-ci ne sont pas de simples prestataires mais participent à l’élaboration comme à l’évaluation des politiques publiques. L’auteur analyse les raisons d’un rempart difficile à franchir entre la science et le sens commun, dont la sociologie critique qui piège (avec Matthieu Hely, Maud Simonet, etc.) les ruses de la domination.

On regrettera que la question du rôle des bénévoles, acteurs incontournables, ne fasse l’objet que d’une page : militants ou non, ils sont près de 15 millions.

Dan Ferrand-Bechmann
22 décembre 2019
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules