Logo du site

Les ambigüités de la démocratie participative De Porto Alegre aux Gilets jaunes

Guy Lorant L’Harmattan, 2019, 84 p., 11,50€

Que signifient les différentes formes de démocratie participative ? Trop souvent, pour l’auteur, ce ne sont que des « grands mots » à la mode. Décryptant des tentatives, il se fait critique quant à leur efficacité. Sans nier l’intérêt de certaines expériences (à Porto Alegre, au Brésil, où des conseils locaux influaient directement sur le budget ; en France, avec les micro-exemples des petites communes de Saillans ou de Vaudricourt), il évoque également les « carrefours citoyens » de la municipalité de Nantes, pour constater qu’il s’agissait finalement d’un système de consultation bien limité. De même pour la tentative de constituante citoyenne en Islande (2008), qui a tourné court. Le tirage au sort, utilisé notamment dans la constitution de « jury citoyens » sur des questions particulières, n’est pas non plus sans soulever de questions, de même que les référendums. Quant au recours à Internet, il ne s’agit pour l’auteur que d’un outil partiel, qui ne permet pas une véritable « démocratie électronique ». Guy Lorant s’insurge contre la rhétorique de la démocratie participative : « grand discours, petites pratiques », qui ne remettent pas en cause le système. Comment permettre une véritable acquisition de pouvoir (empowerment) par les citoyens ? Et sans confondre les niveaux (consultation, concertation, participation) et les moyens de mobilisation ? Les mouvements de type Indignés, Occupy, Mouvement des places, « gilets jaunes »… n’ont guère débouché sur des espaces pérennes, tandis que les structures collectives traditionnelles de construction des positions, des revendications et des propositions (partis, syndicats, associations) sont en crise. On a ici un court ouvrage, parfois brouillon, souvent critique, mais qui pose de bonnes questions sur les formes de démocratie à développer.

Bernard Dreano
15 novembre 2019
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules