Logo du site

Quelles solutions face au changement climatique ?

Agathe Euzen (dir.), Bettina Laville et Stéphanie Thiébault CNRS éditions, 2015, 384 p., 22 €

Le CNRS a pris une excellente initiative en confiant à un trio de chercheurs, Bettina Laville, Stéphanie Thiébault et Agathe Euzen, le soin de coordonner cette publication réfléchissant aux solutions face au changement climatique. Les contributeurs ont un point commun, celui de l’urgence de réagir face à une catastrophe prévisible : une augmentation de la température en cette fin de siècle de plus de 3 °C si l’on ne fait rien. L’accord de Paris s’est bâti sur la nécessité de réagir pour limiter à 2°C, voire 1,5 °C l’élévation de la température mondiale. Quelles solutions face au changement climatique ? présente avec clarté le conflit potentiel entre des solutions à dominante technologique et celles qui ont trait à des changements de comportement, voire de modèle social. Sur l’innovation technologique, le balayage est complet, en particulier sur le bâtiment producteur d’énergie et bas carbone. On peut néanmoins regretter l’absence de réflexion prospective sur les mobilités techniques de demain et leur rapport à la consommation d’énergie. La voiture numérique, par exemple, est à l’horizon et transformera nos sociétés. À l’opposé (au moins apparemment), le discours éthique insiste sur la sauvegarde de l’humanité. Le chapitre sur les solutions pour l’anthropocène est riche d’analyses. Le monde n’a plus de temps à perdre, mais il le perd. Tel est bien le défi pour nos sociétés. Comment faire du long terme lorsque le chômage de masse induit de la souffrance quotidienne ? Le temps de la science est toujours décalé par rapport à celui de l’urgence. Mais cet ouvrage « milite » pour les réconciliations temporelles.

Jean-Pierre Bompard
24 mai 2016
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules