Logo du site

La justice climatique mondiale

Olivier Godard La Découverte, 2015, 128 p., 10 €

L’Accord de Paris a noté, dans son préambule, « l’importance pour certaines [cultures] de la notion de ‘justice climatique’ ». La justice climatique mondiale, livre paru quelques mois avant la Cop21, est précieux pour comprendre une notion aussi débattue que contestée. Elle est mise ici au regard des données les plus récentes du problème climatique ainsi que des théories de la justice et de l’équité (Rawls, Elster, Sen…). Avec l’esprit de synthèse et la rigueur qui caractérisent la collection « Repères », Olivier Godard analyse les conceptions fondamentales relatives à la justice climatique. Ce qui implique de revenir sur le sens même de l’idée de justice et de l’échelle à laquelle celle-ci est susceptible de s’appliquer : qu’est-ce que concevoir une justice planétaire ? L’auteur explore plus particulièrement deux thèmes cruciaux : la « responsabilité historique » des États du Nord dans les changements climatiques (dérivée de l’idée de « responsabilité commune mais différenciée ») et le partage du « budget-carbone » mondial. Ainsi, sur quelle base répartir les quotas d’émissions de gaz à effet de serre ? En fonction de la population, du produit intérieur brut, des émissions passées ? Et si l’on retient la première option, comment intégrer le fait que jamais une répartition égale par pays au prorata de leur population, au nom d’un droit de tous sur les ressources communes, n’a été adoptée ? À chaque fois, les arguments des différents acteurs (États et penseurs essentiellement) sont exposés et décortiqués. Et l’auteur de prendre clairement partie. Au final, Olivier Godard ne pense pas qu’il existe « un socle incontestable » qui permettrait une élaboration mondiale de la justice climatique. Les États, estime-il, devraient peut-être « se rabattre sur l’amélioration de l’équité procédurale de la négociation et sur une problématique de l’acceptabilité ».

Jean Vettraino
4 février 2016
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules