Logo du site

[Film] Contre-pouvoirs

Malek Bensmaïl Algérie-France, 2015, 1h37 min

La campagne présidentielle algérienne de 2014 verra Bouteflika confirmé pour un quatrième mandat. Désormais, nous le savons. Mais quelques semaines avant le vote, une once d’espoir pour un sursaut démocratique persiste chez quelques journalistes du quotidien francophone El Watan. C’est elle qu’est venu capturer le documentariste algérien Malek Bensmaïl pour son nouveau film, Contre-pouvoirs. En quasi-huis clos au cœur de la rédaction, « métaphore de cette Algérie enfermée1 », Malek Bensmaïl filme les journalistes qui débattent, cherchent, écrivent et parfois espèrent. En contrepoint, on assiste à la construction du nouveau siège du journal par une entreprise chinoise. Il leur permettra de quitter la Maison de la presse et sera le signe de leur indépendance. Mais il est aussi le symbole d’une économie effondrée obligée d’importer de la main-d’œuvre étrangère. Symbole paradoxal, lorsqu’on sait qu’« El Watan » signifie « la nation ». Bouteflika, complètement absent de la campagne, ne se présente jamais face au peuple, laissant spéculer sur son état de santé. Le réalisateur n’est pas allé le chercher. La campagne et ses jeux resteront hors-champ. « Je voulais filmer cette respiration démocratique qu’il n’y a pas à l’extérieur de la rédaction », explique Malek Bensmaïl. Respiration salutaire pour un journal qui tente, à chaque édition, de pointer l’absurdité du système en place. Le paroxysme sera atteint avec la Une au lendemain des résultats. Bouteflika est élu avec plus de 80% des voix. On y voit le président en chaise roulante, sous ce titre : « Bouteflika, élu dans un fauteuil ». Dramatiquement ironique.

Documentaire sorti en salle le 27 janvier 2016

Bande annonce CONTRE-POUVOIRS de Malek Bensmaïl / SORTIE 27 JANVIER 2016 from ZeugmaFilms on Vimeo.



1 Les propos de Malek Bensmaïl ont été recueillis le 5 janvier 2016 dans le cadre de l’avant-première au Forum des images (Paris).

Martin Monti-Lalaubie
1er fvrier 2016
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules