Logo du site

Regards sur la Terre. Construire un monde durable

Rajendra K. Pachauri (dir.), Anne Paugam, Teresa Ribera et Laurence Tubiana Armand Colin, 2015, 336 p., 26 €

On retrouve avec plaisir la vision du monde portée par les trois institutions cosignataires de cette publication annuelle (Agence française de développement, Institut du développement durable et des relations internationales et The Energy and Resources Institute indien). La mise en page soignée et l’effort d’infographie permettent de mettre en valeur l’art de la synthèse de la soixantaine de contributeurs. L’ouvrage est structuré en deux parties. Les « Regards sur 2014 » dressent d’abord en une centaine de pages, le bilan d’une année de développement durable, en s’autorisant des aperçus sur des sujets connexes, comme les « zones grises » de la mondialisation ou l’épidémie d’Ébola. Cette partie revient aussi, de manière intéressante, sur le thème principal de l’édition précédente : les technologies. Quelque 200 pages sont ensuite consacrées à l’année 2015. Une année toute particulière, avec trois réunions internationales majeures : celle sur le financement du développement (Addis Abeba, juillet), l’Assemblée générale des Nations unies entérinant l’établissement des Objectifs de développement durable (New York, septembre) et la Cop21 (Paris, décembre). Les nombreux chapitres et « focus » permettent de circonscrire les multiples thématiques qui s’y attachent et s’y mêlent, des aspects institutionnels du Forum politique de haut niveau sur le développement durable onusien aux enjeux de la finance carbone. La question des modèles de développement et de croissance est au cœur de l’ouvrage, qui souligne bien la prééminence des trajectoires nationales et des acteurs locaux au sein de ces agendas internationaux. Il lie par ailleurs clairement la durabilité à l’équité, sans en nier la difficulté politique insigne.

Jean Vettraino
20 janvier 2016
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules