Logo du site

Pour et contre Marx

Edgar Morin Temps présent, 2010, 128 p., 14 €

Ce petit livre est d’abord le livre de la fidélité d’une pensée à elle-même. Edgar Morin reprend et réactualise quatre textes publiés entre 1957 et 1993. Le contexte était tout autre, dominé par l’aventure ratée du « communisme réellement existant ». Ces textes témoignaient déjà d’une profonde compréhension de la capacité marxienne à saisir la réalité humaine complexe – et des limites de cette saisie. Le marxisme s’est sclérosé en se figeant, aveugle et sourd aux exigences qu’il avait su créer. Construit en impasse, il a cependant fécondé, à distance, toutes les pensées vivantes, en particulier en sciences humaines. Il n’est donc pas question d’entreprendre un retour à Marx, mais plutôt de mesurer à quel point toute méthode pertinente renouera avec la puissance critique qui animait ses œuvres, en particulier celles dites de jeunesse. L’actualité des textes est frappante. Nous sommes bien les héritiers de cette période. Nous avons su, apparemment, triompher du fascisme et du stalinisme. Il n’est pas sûr que nous ayons compris ce qui s’était passé : nous ne disposons pas de l’anthropologie qui permettrait de porter au jour les racines de ces épisodes hallucinants de notre histoire. Or il est urgent de s’inquiéter de l’essentiel, si nous voulons organiser la résistance à ce qui vient vers nous, à travers un « libéralisme réellement existant », incapable de maîtriser ce qu’il engendre quant à l’économie, à l’écologie et à l’éthique. Un livre tonifiant qui montre combien les questions philosophiques fondamentales sont, autant que jamais, les seules questions qui comptent, même et surtout quand l’esprit du temps croit qu’elles n’ont plus cours.

Alain Cugno
12 dcembre 2010
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules