Logo du site

La grande migration. La Russie et les Russes depuis l’ouverture du rideau de fer

Anne de Tinguy Plon, 2004, 662 p., 35 €

Lorsque le rideau de fer s’est ouvert, que des populations prisonnières depuis des décennies ont retrouvé leur liberté, tandis que l’empire soviétique s’effondrait, beaucoup à l’Ouest ont craint de voir se produire une véritable invasion poussée par la pauvreté et la recherche de conditions de vie acceptables. La grande migration a eu lieu mais elle a revêtu dans l’ensemble d’autres formes que celles qu’on attendait. Anne de Tinguy, chercheur au Cnrs, spécialiste du monde russe, analyse en détail la vague de départs qui s’est produite vers l’Allemagne, Israël, les Etats-Unis et les autres pays occidentaux. Il s’agit d’un phénomène complexe où se combinent fuite des cerveaux, formation de réseaux et mouvements temporaires, parfois pendulaires, de durée variable. Un espace russe et russophone s’étend aujourd’hui de l’ex-Urss à l’Amérique du Nord en passant par l’Europe et le Moyen Orient. Au sein de cet espace, les migrants créent des liens, ils mettent la Russie en contact avec le monde extérieur, ils contribuent à l’intégrer au monde occidental. Ils deviennent acteurs des relations internationales. Tout ceci se passe alors que la Russie souffre d’une démographie gravement déficitaire. Aussi, tout en étant terre d’émigration, elle est également devenue en un laps de temps très court un grand pays d’accueil. Elle est par ailleurs de plus en plus pays de transit. Dans un travail sans équivalent par l’ampleur et la qualité des sources consultées, l’auteur s’interroge sur les politiques menées par Boris Eltsine et Vladimir Poutine, sur les conséquences du phénomène pour la Russie et les pays occidentaux. Quel rôle peuvent jouer les Russes de l’étranger dont Moscou espère le soutien ? Quels sont les effets de la fuite des cerveaux ? La Russie saura-t-elle relever le défi démographique auquel elle est confrontée ? Cette première fresque du monde russe après le communisme décrit en un style limpide une situation saisie dans toute sa complexité.

Jean Weydert
14 juin 2005
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules