Yes we can ©Peter BlanchardYes we can ©Peter Blanchard


Si elle n'est pas née activiste, Clémence Dubois nous raconte son parcours d'engagement. Il démarre en 2008, par la faillite d'une grande banque d'investissements américaine.


J’ai eu 18 ans – devenant pleinement citoyenne – quand Lehman Brothers a fait faillite. La quasi-absence de régulation en réponse à la crise financière a clairement exposé la défaite de nos gouvernements, incapables de garantir un avenir commun juste et durable. Par la suite, j’ai pris conscience, brutalement, de la temporalité de la crise...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.