Les débats sur la transition énergétique se focalisent souvent sur les aspects techniques et économiques. Mais pour opérer un tel virage, encore faut-il veiller au soutien dont il bénéficie chez les citoyens. Retour sur l’expérience allemande.


Depuis le début des années 2000, le tournant énergétique allemand fait figure de pionnier. La décision de sortie du nucléaire à l’horizon 2023 cristallise les débats, mais l’ambition est bien plus large. L’Allemagne vise à réduire, à l’horizon 2050, ses émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95 %, à porter la part des énergies...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.