©Quinn Dombrowski/ Flickr
©Quinn Dombrowski/ Flickr


Avant d’être un enjeu démographique, la naissance s’inscrit d’abord dans des histoires familiales singulières. Mais la signification qui lui est donnée et la responsabilité qui l’entoure ne cessent d’évoluer à travers les âges. Faut-il engendrer l’enfant parfait pour être heureux ?


Tout être humain vient au monde en naissant. La naissance est, comme la mort, un fait anthropologique de base. Mais c’est aussi un acte social qui s’inscrit dans un contexte historique et institutionnel déterminé. Pour saisir cette dimension sociale du « donner naissance », ce texte invite à penser la procréation comme une question de parenté, en...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.