© Malachybrowne/ Flickr© Malachybrowne/ Flickr



 

Si les États européens (dans et hors de l'Union) semblent se renvoyer les réfugiés entre eux, c'est qu'ils peuvent s'appuyer sur une réglementation ad hoc : la procédure Dublin. Entre gestion des flux et désengagement, retour sur les coulisses des politiques européennes.


Les stratégies menées par des États européens ressemblent à des politiques de gestion de flux plus qu’à de réelles politiques d’asile conformes au droit. Ils déplacent et transforment la fonction des frontières à partir d’un mode de rejet à plusieurs échelles. Au niveau local, les États nient les droits dans la zone frontalière, utilisant...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.