17 janvier 2016 ©Malachybrowne
17 janvier 2016 ©Malachybrowne


Entretien - L’initiative a pris naissance au cœur du bidonville, dans la jungle de Calais, en 2015. Pendant plus d’un an, un Conseil a réuni des migrants. L’objectif : représenter « les exilés » de manière la plus directe possible, sans la médiation d’une association. Retour sur l’expérience.

Comment est né le Conseil des migrants ?
Vincent De Coninck - Une des premières choses que les migrants nous ont dite, à nous associations, c’est : « Pourquoi le préfet parle aux associations et pas à nous ? » Avec d’autres militants associatifs, nous nous sommes inspirés du conseil des migrants subsahariens, mis en place au Maroc....


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.