©La DCC©La DCC



 

Chaque année, des centaines de volontaires partent vivre un ou deux ans à l’étranger, au nom de la solidarité internationale. Une démarche non sans incidence au retour, sur la façon de se concevoir citoyen.

Vouloir partir : un premier acte de citoyenneté


Nombre de candidats au départ pour une expérience de volontariat de solidarité internationale viennent avec des idéaux et des rêves plein la tête. Ils portent aussi la...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.