Busy mall Eaton © Ian Freimuth/FlickrBusy mall Eaton © Ian Freimuth/Flickr


Entretien - Se libérer de l’hyperconsommation pour sauver la planète ? Rêve de bobo, pour Gilles Lipovetsky. Si la consommation n’offre qu’un bonheur paradoxal, elle répond à une quête de plaisir et de découverte qu’on ne saurait méconnaître.

« L’empire de l’éphémère » : ainsi avez-vous décrit l’accélération du changement dans la mode et l’apparition incessante de nouveaux besoins. L’hyperconsommateur en est-il uniquement le produit ?
Gilles Lipovetsky - J’ai utilisé cette expression dans les années 1980, afin de désigner l’extension, depuis le milieu du...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.