©ArnoD27©ArnoD27


Le ressentiment envers les « assistés », dont certains partis politiques font leur miel, s’enracine dans un système de solidarité à deux étages. Au lieu de gérer la pauvreté, on ferait mieux, pour le sociologue Nicolas Duvoux, de la combattre et de refonder une protection sociale qui bénéficie à tous.

On entend souvent que l’injustice sociale fait le lit de l’extrême droite. Qu’en pensez-vous ?
Nicolas Duvoux - Le creusement des inégalités est une réalité en France. Pendant que les très riches s’enrichissent, l’appauvrissement ne touche pas que les plus pauvres : 40 % de la population voit sa situation stagner, en raison du...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.