Intervention des gardes côte après qu'un bateau est entré en collision avec un oléoduc, mars 2013, New Orléans, États-Unis. © U.S. Coast Guard photo courtesy of Coast Guard Air Station New OrleansIntervention des gardes côte après qu'un bateau est entré en collision avec un oléoduc, mars 2013, New Orléans, États-Unis. © U.S. Coast Guard photo courtesy of Coast Guard Air Station New Orleans



 

Le droit n’est pas à la hauteur du défi climatique. Des Pays-Bas au Pakistan, la justice ouvre des brèches. Mais un cadre juridique international s’impose, qui fasse de la destruction de la Terre un crime : l’écocide.


La somme des promesses faites par les États à l’occasion de la Cop21 (si elles sont tenues) mettra la planète sur une trajectoire de +3°C d’ici la fin du siècle. Sommes-nous en capacité d’affronter une telle perspective ? À l’ère du pliocène (il y a 3 millions d’années), l’intensité de la lumière solaire et les concentrations de...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.