© CC/Pixabay© CC/Pixabay


Entretien – Au quotidien, confie un cadre dirigeant de l’industrie, les entreprises sont davantage inquiètes de leur efficacité que de leur impact sur le monde qui les entoure. Les questions d’intérêt général mériteraient d’y être débattues. Car une entreprise, c’est aussi une manière d’être au monde.

On sent, dans le monde de la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), une tension entre une tendance à vouloir calquer sur les entreprises, reconnues comme acteurs politiques, les principes de responsabilité appliqués à l’État, et une autre qui tient à réaffirmer le rôle de l’État comme garant de l’intérêt général…
Xavier...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.