Sensibilisation électorale avant l'élection présidentielle et l'élection provinciale, à Mongwalu, en République démocratique du Congo. Octobre 2006. ©UN Photo/Martine PerretSensibilisation électorale avant l'élection présidentielle et l'élection provinciale, à Mongwalu, en République démocratique du Congo. Octobre 2006. ©UN Photo/Martine Perret



 

La citoyenneté est une réalité en Afrique. Pour l’appréhender, il nous faut nous débarrasser de préjugés tenaces. Regarder ce qui est plutôt que chercher la quelconque transposition de réalités occidentales. Au Niger et ailleurs, la citoyenneté peut être électorale, municipale. Et résolument moderne.


Il est de multiples façons de définir la citoyenneté, toutes soutenues par des argumentaires entre lesquels trancher est arbitraire. Et les jugements de valeur ou les vœux pieux affleurent sans cesse : chacun parle volontiers de la citoyenneté dont il rêve. S’il est question de citoyenneté en Afrique, les pièges se font encore bien plus nombreux....


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.