Fondée sur une idéologie du rattrapage, l’aide publique au développement (APD) a largement échoué. La réduction de la pauvreté résulte d’abord de la mondialisation des échanges. Mais bien d’autres défis (emploi, migrations, climat…) attendent l’APD.


Nous ne serons pas au rendez-vous des Objectifs du millénaire pour le développement fixés pour 2015, date de l’échéance de l’engagement international. En particulier, les objectifs fixés en pourcentage du Pib, en termes de recul du nombre de sous-alimentés, de recul de la pauvreté, ne seront pas atteints. Par ailleurs, de nouveaux enjeux – le...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.