Logo du site

Philosophie des relations internationales

David Cumin et Frédéric Ramel Presses de sciences po, 2002, 410 p., 18,00 €

Comment pacifier les relations internationales ? Depuis l’époque médiévale, les philosophes se sont interrogés sur la meilleure manière d’y parvenir. Ils l’ont fait à partir des divers modèles que l’histoire plaçait devant leurs yeux : l’empire, l’équilibre entre Etats, la société internationale, le libéralisme… Est ici proposée une lecture sélective et pédagogique des principaux textes dans lesquels s’est exprimée, de siècle en siècle, une conception globale du monde international. Les premières productions émanent de doctrinaires impériaux ou pontificaux (Dante) et, à l’opposé, d’auteurs monarchiques (Bodin). Une autre approche résulte du développement de l’école de Salamanque (Vitoria, Suarez), relayée par Grotius, Pufendorf et Wolff. Une troisième approche prend racine dans une critique des constructions juridiques élaborées par les jurisconsultes du droit des gens. Décrivant les processus anthropologiques sous-jacents aux comportements des Etats, elle est illustrée notamment par Rousseau et surtout Kant. Sont également cités Spinoza, l’Abbé de Saint-Pierre, Montesquieu, Hegel. Apparaissent enfin les contemporains, E. Weil, J. Rawls, J. Habermas, M. Walzer… Trente-trois œuvres au total sont exposées. Cette introduction aux relations internationales vient à son heure, alors que de grands changements dans ce domaine mettent en question les repères théoriques classiques.

Michel Taillefer
4 juin 2012
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules