Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Logo du site

[VIDÉO] L’énergie, révélatrice de précarités


La « précarité énergétique » occupe de plus en plus de place dans les débats sur la pauvreté en Europe. De quoi s’agit-il au juste ? La précarité énergétique est-elle distincte de la pauvreté ? Quels en sont les visages ? Qu’elles en sont les causes ? Comment mettre en œuvre une transition énergétique qui ne pénalise pas encore plus les ménages en situation de précarité ?

Watch the English version of the videos here

Quelques membres de l’association Magdala (Lille), Fabien Tocqué, chef de projet à la Croix-Rouge française, Anousheh Karvar, inspectrice à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) et Pablo Solón, directeur de Focus on the Global South ont débattu des problèmes sociaux que la transition énergétique soulève à l’occasion du colloque « Quelle justice sociale à l’heure de la transition énergétique ? » (organisé par le Ceras et la Revue Projet du 10 au 12 septembre 2014, à Paris). Un débat autour de Jean Merckaert, rédacteur en chef de la Revue Projet, avec les conclusions de Sylvain Lavelle, responsable du Centre technique, éthique et sociétés de l’Institut catholique d’arts et métiers de Lille.

À la rue, nous n’avons pas perdu nos facultés de penser

Vincent, Raphaël, Patrick, Thelo et Marie, de l’association Magdala, connaissent dans leur quotidien la précarité énergétique. Que signifie-t-elle pour eux ? Que pensent-ils de la transition ? À la suite de leur intervention,  Romain, accompagné par le Secours catholique, nous alerte sur le fait que ce phénomène de précarité énergétique touche de plus en plus largement les classes moyennes.


B/01 L’énergie, révélatrice de précarités: Jean... par cerasvideo

La précarité énergétique, « bombe sociale à retardement »

Si les causes de la précarité sont multiples, l’énergie prend une place de plus en plus importante dans les problèmes des ménages accueillis par la Croix-Rouge française. Fabien Tocqué, responsable du pôle « Observation, prospective, plaidoyer », revient sur les multiples visages de la précarité énergétique. Il aborde notamment ses conséquences sociales, qui mènent certains à se considérer comme « SDF de l’intérieur ». En 2006, un quart des ménages français rencontrait « des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ». Dans un contexte de hausse des dépenses contraintes, il y a urgence à prendre en considération cette « bombe sociale à retardement ».


B/02 L’énergie, révélatrice de précarités... par cerasvideo

L’énergie, un bien essentiel

En quoi l’énergie remet en cause notre modèle social ? Anousheh Karvar souligne les failles de notre système de protection sociale, qui n’offre qu’un maigre filet d’assistance à tous ceux qui sont exclus du marché du travail. Elle encourage à séparer les biens commerciaux (qui peuvent être achetés), des biens éthiques (qui ne devraient pas l’être) : santé, éducation, logement, culture, énergie et transports, afin de ne pas accroître les inégalités et d’assurer à chacun l’accès effectif à la citoyenneté. Elle encourage aussi à associer les citoyens à la transition écologique, par le biais d’une véritable démocratie directe et participative, pour éviter qu’elle ne soit instrumentalisée par certains.


B/03 L’énergie, révélatrice de précarités... par cerasvideo

Pour une refonte de notre système économique et politique

L’accès à l’énergie est un droit aussi fondamental que celui de l’accès à l’eau, nous dit  Pablo Solon. Si la question d’une distribution équitable de l’énergie commence à être prise en compte au niveau européen, le directeur de Focus on the Global South nous alerte aussi sur les solutions pressenties, notamment la logique de partenariats public-privé. Pour lui, « l’accès à l’énergie pour tous » ne sera pas résolu tant que nous ne nous réduisons pas les disparités au sein de et entre pays et tant que nous ne changeons pas les règles économiques et politiques actuelles, qui permettent à 10% de l’humanité de posséder 80% de la richesse mondiale…


B/04 L’énergie, révélatrice de précarités... par cerasvideo
Un débat avec la salle fait suite à ces interventions :

B/05 L’énergie, révélatrice de précarités... par cerasvideo

Transition énergétique « et » justice sociale ?

Les débats sur la transition énergétique interrogent nos modèles de justice sociale. En amont du colloque « Quelle justice sociale à l’heure de la transition énergétique ? », diverses rencontres pluridisciplinaires ont permis d’identifier des nœuds d’articulation entre les deux concepts. Sylvain Lavelle rend compte de ce travail. Il fait l’hypothèse que la transition ne s’accomplira pas sans justice, cette dernière étant la condition de légitimité et d’efficacité de la transition énergétique. Réciproquement, la transition pourrait être l’occasion de plus de justice, d’un changement de paradigme au motif que notre « société de plus en plus riche produit dans le même temps de plus en plus de misère ». Mais il nous met en garde : c’est aussi une « chance que nous pouvons rater, par manque d’ambition et de lucidité ».


B/06 L’énergie, révélatrice de précarités... par cerasvideo

Texte : Marie Drique (Ceras/Revue Projet)

Vidéos : La cabane aux fées

Vidéos « Quelle justice sociale à l’heure de la transition énergétique ? »

Retrouvez sur notre site, au fur et à mesure de leur mise en ligne, les vidéos du colloque « Quelle justice sociale à l’heure de la transition énergétique ? » À commencer par :

Les plus lus

Les Marocains dans le monde

En ce qui concerne les Marocains, peut-on parler de diaspora ?On assiste à une mondialisation de plus en plus importante de la migration marocaine. On compte plus de 1,8 million de Marocains inscrits dans des consulats à l’étranger. Ils résident tout d’abord dans les pays autrefois liés avec le Maroc par des accords de main-d’œuvre (la France, la Belgique, les Pays-Bas), mais désormais aussi, dans les pays pétroliers, dans les nouveaux pays d’immigration de la façade méditerranéenne (Italie et ...

L'homme et Dieu face à la violence dans la Bible

Resumé Faut-il expurger la Bible ou y lire l'histoire d'une Alliance qui ne passe pas à côté de la violence des hommes ? Les chrétiens sont souvent gênés par les pages violentes des deux Testaments de la Bible. Regardons la Bible telle qu’elle est : un livre à l’image de la vie, plein de contradictions et d’inconséquences, d’avancées et de reflux, plein de violence aussi, qui semble prendre un malin plaisir à multiplier les images de Dieu, sans craindre de le mêler à la violence des hommes. Une ...

Rôle et nature de l'actionnariat dans la vie des entreprises

Resumé Si la croissance rentable est le principal objectif pour les actionnaires, elle ne peut être leur seule visée. Il importe de mettre en œuvre des processus qui précisent les modes de relation avec les dirigeants de l’entreprise. Celle-ci a les actionnaires qu’elle mérite : seront-ils les partenaires du développement social ? De nombreuses situations récentes ont montré l’influence grandissante des actionnaires. Dernier exemple en date, en France, celui de Danone : après avoir renoncé à acq...

Du même dossier

[VIDÉO] La difficile équation financière de la transition énergétique

La transition énergétique requiert des investissements importants tant du côté de la production que de la maîtrise d’énergie. Entre impôts, épargne des ménages, création monétaire et dette, sur quels leviers de financement s’appuyer ? Quelle place est faite aux citoyens de plus en plus désireux de donner un sens à leur épargne ? Gaël Giraud, économiste, Pierre Ducret, P-DG de la Caisse des dépôts et consignations Climat (CDC Climat), et Patricia Piriou, co-directrice générale de Triodos Finance,...

[VIDÉO] Justice sociale et transition énergétique à la veille de la Cop21

La France accueillera fin 2015 la Cop21 (la 21e Conférence des parties), une conférence internationale déterminante pour limiter le dérèglement climatique. À cette occasion, quel rôle peut jouer l’Union européenne pour enclencher une transition énergétique juste? Comment peut-elle éviter les risques d’inaction résultant d’un discours trop consensuel au niveau international ? Quelle vision de la transition énergétique ont les autres continents ? Watch the English version of the videos hereYouba S...

[VIDÉO] La démocratie au défi de la transition

La transition énergétique interroge nos modes d’organisation collective, nos modes de gestion des ressources ainsi que leur juste redistribution. Quels acteurs pèsent réellement sur ces décisions ? Comment travailler de concert avec les plus démunis sur ce sujet ? En quoi la transition interroge-t-elle notre système démocratique ? Watch the English version of the videos hereBruno Villalba, professeur de sciences politiques, Nicolas Benvegnu, sociologue, Catherine Larrieu, déléguée générale des S...

Du même auteur

Penser ensemble contribution sociale et protection

Si le travail est à ce point central dans nos vies, c’est notamment parce qu’il conditionne notre droit à la protection sociale et parce que c’est lui qui nous attribue une place dans la société. Dès lors, comment repenser notre système pour que chacun y ait sa place, tout au long de la vie, quand le plein-emploi n’est plus assuré ? Pouvez-vous rappeler brièvement vos lieux respectifs d’engagement sur le thème du travail ?Anousheh Karvar – J’ai forgé ma pensée à travers mes expériences militante...

Soustraire l’énergie à la logique du marché

Il est des biens essentiels, comme l’énergie, l’eau, qui ne devraient pas être soumis aux lois du marché. L’instauration d’un système de solidarité, semblable à celui qui existe pour la couverture santé, permettrait que chacun puisse y avoir accès. Les enquêtes et les témoignages recueillis par les associations d’entraide concordent : les jeunes et les travailleurs précaires sont les grandes victimes de l’état actuel de notre système de protection sociale, qui distribue d’abord la richesse à ceu...

Réinventons notre modèle social

On ne travaille pas assez ? Les règles sont trop protectrices ? Les chômeurs coupables ? Les 35 heures un échec ? L’Europe doit se plier aux impératifs de l’austérité et se serrer la ceinture ? Anousheh Karvar bat en brèche ces idées reçues. Et appelle à tirer parti de la crise pour réinventer ensemble une économie de modération et de partage. La réduction du temps de travail est sortie des radars du débat public. Pourtant, les statistiques publiques sont formelles : elle est à l’œuvre en France...

Vous devez être connecté pour commenter cet article
Aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
* Champs requis
Séparé les destinataires par des points virgules