Monde |  Agathe Euzen,
Françoise Gaill,
Denis Lacroix,
Philippe Cury (dir.)
 |  CNRS Editions, 2017, 322 p., 39 €
Par Rémi Saintagne | 2 février 2018
Print Friendly



Exploité depuis des millénaires pour ses ressources alimentaires, l’océan fournit aujourd’hui des ressources énergétiques, minérales et pharmaceutiques à fort potentiel. Source de pouvoir commercial et diplomatique en surface, il héberge dans ses profondeurs des siècles d’histoire humaine et animale encore largement ignorée. Il a absorbé un tiers des émissions anthropiques de carbone depuis la révolution industrielle et 90 % des excès de chaleur dus aux activités humaines sur les cinquante dernières années. Mais a-t-on conscience de ses limites ? En modifiant la température et la composition de l’océan, en investissant son littoral et ses grands fonds, l’être humain bouleverse l’ensemble des relations établies entre la vie marine et son environnement, perturbant les interactions cycliques avec l’atmosphère, accélérant le dérèglement climatique de la planète. L’alimentation, l’activité économique, l’habitat ou encore la santé de millions de personnes en sont impactés. La protection de l’océan a pourtant longtemps été négligée par la gouvernance mondiale : il a été victime du manque d’études scientifiques à l’échelle de son immensité jusqu’au tournant technologique des années 1990, qui a permis dans le même temps son exploitation à outrance. C’est pour contribuer à sa compréhension que l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement a mobilisé 160 chercheurs et spécialistes pour cet ouvrage. Il s’inscrit dans un agenda international qui a finalement adopté en 2015 la conservation et l’exploitation durable des océans, des mers et des ressources marines comme 14e objectif de développement durable des Nations unies. L’océan à découvert dresse ainsi un état des lieux des connaissances sur l’océan par une approche holistique, au prix de quelques répétitions. Didactique et bien illustré, c’est un très bel outil d’étude et de sensibilisation. On le referme aussi éclairé qu’inquiet.