Religion |  Serge Bonnet |  Cerf, 2016, 708 p., 39 € Par Étienne Grieu | 14 novembre 2017
Print Friendly



L’ouvrage est un recueil des principaux écrits de Serge Bonnet (1924-2015), un dominicain, chercheur au CNRS, qui a consacré sa vie à défendre et honorer le catholicisme populaire. Cet ouvrage, réalisé sous la direction de Yann Raison du Cleuziou, donne ainsi accès à des études d’histoire et d’ethnologie (sur l’ermitage et le pèlerinage de Saint-Rouin dans la Meuse, sur les signes lapidaires gravés aux abords des églises en Argonne et dans la France septentrionale), à des travaux de théologie pastorale (étude à partir des registres de prière laissés à la disposition des fidèles dans des églises et des sanctuaires) ou de sociologie religieuse (enquête de 1972 sur les mutations de la religion en Lorraine). Défense du catholicisme populaire rassemble aussi des écrits plus polémiques, où, par exemple, Serge Bonnet s’enflammait contre la tendance à refuser le baptême des enfants à certaines familles qui le demandaient par simple tradition, ou le projet de supprimer la communion solennelle. Une remarquable introduction d’une quarantaine de pages de Y. Raison du Cleuziou met ces textes en perspective et en souligne les enjeux. De fait, l’insistance du pape François sur l’importance de la religiosité populaire conduit à redécouvrir la richesse de ses expressions.