Monde |  Patricia Rajeriarison,
Sylvain Urfer
 |  Le Cavalier Bleu, 2016, 160p., 18€.
Par Stéphane Nicaise | 30 janvier 2017
Print Friendly



Dans la collection « Idées reçues » des éditions Le Cavalier Bleu, l’île de Madagascar et ses habitants sont passés au crible de deux observateurs attentifs de cette société du Sud-Ouest de l’océan Indien. Continent, en comparaison de ses voisines insulaires des archipels des Comores et des Mascareignes, la Grande Île n’autorise aucun discours simpliste tellement les réalités qu’elle abrite sont complexes voire parfois contradictoires. Les fausses évidences s’y mêlent inextricablement à une part de vérité. La méthode adoptée par les deux auteurs se veut donc pédagogique. Pour progresser pas à pas dans l’approche des réels enjeux que les Malgaches ont à relever dans les années à venir, l’analyse aborde successivement quatre grands domaines : histoire et géographie, économie et politique, culture, société. Chacun d’eux est décliné en cinq thèmes dont les intitulés correspondent à des affirmations colportées sur Madagascar, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’île. Leur traitement ne fait pas l’objet de longs développements et ne contient pas de données chiffrées abondantes. Chaque thème est présenté en quatre à cinq pages d’une écriture serrée. Ce format, proche de celui d’une note, a l’avantage de ne pas distraire le lecteur de la vision globale de la société malgache qui se dégage progressivement de l’ouvrage. À terme, la modestie du propos aide à peser le défi de la « mutation profonde » engagée à Madagascar. Et une petite bibliographie commentée invite à poursuivre la réflexion.